Informations juridiques

1. LES OBJECTIFS DU TRAVAIL DU SITE

1.1 Les principaux objectifs de ce site web sont les suivants https://revieweek.fr sont :

1.1.1. Informer sans publicité pour les personnes morales et les particuliers (qui ont l'intention de commander, d'acheter ou d'utiliser des biens, des travaux ou des services uniquement pour leurs besoins personnels, familiaux, domestiques et autres besoins non liés à des activités commerciales ; entrepreneurs individuels et contribuables professionnels) sur :

  • les fabricants, les interprètes, les importateurs, les vendeurs, les propriétaires d'agrégateurs d'informations, les organisations ou les entrepreneurs individuels autorisés par le fabricant (vendeur), et sur leurs biens, services et œuvres (par exemple, la publication d'informations sur l'existence d'une organisation, mais sans avoir pour but d'attirer l'attention sur cette organisation, de susciter ou de maintenir un intérêt pour elle et de la promouvoir sur le marché),
  • Feed-back - déclarations écrites exprimant une attitude émotionnelle et évaluative personnelle à l'égard de biens, d'œuvres et de services commandés, achetés, utilisés, ainsi que de leurs fabricants, exécutants, importateurs, vendeurs, propriétaires d'agrégateurs d'informations, organisations ou entrepreneurs individuels autorisés par le fabricant (vendeur), sans avoir pour but d'attirer l'attention sur l'objet, sans former et maintenir l'intérêt, en promouvant l'objet sur lequel le feed-back est donné (par exemple, l'affichage de plaintes 

1.1.2. Placement des annonces les fabricants, les exécutants, les importateurs, les vendeurs, les propriétaires d'agrégateurs d'informations, les organisations autorisées par le fabricant (vendeur) ou les entrepreneurs individuels autorisés par le fabricant (vendeur) et leurs biens, services et œuvres.

1.2 Le site Web encourage les visiteurs à communiquer de manière culturelle et respectueuse pour échanger des opinions sur les fabricants, les artistes, les importateurs, les détaillants, les propriétaires d'agrégateurs d'informations et leurs produits, services et œuvres.

1.3 L'administration du site web, le site web n'est pas un média de masse.

2. BASE JURIDIQUE DE L'INFORMATION

2.1 En vertu des articles 17, 23 et 29 de la Constitution de la Fédération de Russie :

  • La liberté de pensée et d'expression est garantie à chacun.
  • Nul ne peut être contraint d'exprimer ses opinions et ses croyances ou de les rétracter.
  • Toute personne a le droit de rechercher, de recevoir, de communiquer, de produire et de diffuser librement des informations par tout moyen licite. 

2.2 En vertu des articles 17 et 55 de la Constitution de la Fédération de Russie, l'exercice des droits et libertés de l'homme et du citoyen ne doit pas porter atteinte aux droits et libertés d'autrui ; les droits et libertés de l'homme et du citoyen peuvent être restreint par la loi fédérale uniquement dans la mesure nécessaire pour protéger les fondements de l'ordre constitutionnel, la moralité, la santé, les droits et les intérêts légitimes d'autrui, la défense nationale et la sécurité de l'État.

2.3 Basé sur l'article 10 de la Convention de sauvegarde des droits de l'homme et des libertés fondamentales :

  • Toute personne a le droit d'exprimer librement son opinion. Ce droit comprend la liberté d'opinion et la liberté de recevoir ou de communiquer des informations ou des idées sans ingérence d'autorités publiques et sans considération de frontières.
  • L'exercice de ces libertés peut être soumis à des formalités, conditions, restrictions ou sanctions prévues par la loi, qui constituent des mesures nécessaires dans une société démocratique, à la sécurité nationale, à l'intégrité territoriale ou à la sûreté publique, à la défense de l'ordre et à la prévention du crime, à la protection de la santé ou de la morale, à la protection de la réputation ou des droits d'autrui, pour empêcher la divulgation d'informations confidentielles ou pour garantir l'autorité et l'impartialité de la justice.

2.4 En vertu de la loi fédérale n° 149-FZ du 27.07.2006 "Sur l'information, les technologies de l'information et la protection de l'information".

  • Information - les informations (rapports, données), quelle que soit la forme de leur présentation.
  • Les citoyens (personnes physiques) et les organisations (personnes morales) ont le droit de rechercher et d'obtenir toute information sous quelque forme et auprès de quelque source que ce soit, sous réserve des exigences établies par les lois fédérales.
  • Les restrictions à l'accès à l'information sont établies par les lois fédérales afin de protéger les fondements de l'ordre constitutionnel, la moralité, la santé, les droits et intérêts légitimes d'autrui, la défense nationale et la sécurité de l'État.

2.5 Selon l'article 3 de la loi fédérale n° 38-FZ du 13 mars 2006 sur la publicité publicité - information diffusée par tout moyen, sous toute forme et par tout moyen, adressée à un nombre indéfini de personnes et visant à attirer l'attention sur l'objet de la publicité, à susciter ou à maintenir l'intérêt pour celui-ci et à le promouvoir sur le marché.

2.6 Administration du site https://revieweek.fr fournit une plate-forme pour la publication d'informations provenant de diverses personnes, ce qui ne constitue pas en soi un accord de l'administration avec les informations publiées sur le site. En même temps, l'administration est ou peut être obligée de supprimer certaines informations. En fonction du contenu des informations publiées sur le site, l'administration est également tenue de contacter les autorités publiques compétentes afin de prévenir ou de réprimer les actes illégaux, de participer aux procédures en la matière.

2.7 Obligation d'administration du site https://revieweek.fr pour supprimer l'information qui en découle :

  • Les exigences du droit fédéral (par exemple, l'interdiction de la diffamation, les appels à mener des activités extrémistes),
  • Ces informations peuvent également être utilisées comme source d'information, par exemple dans le cas d'une plainte pour diffamation ou extrémisme, qui est entrée en vigueur.

3. PROCÉDURE DE SUPPRESSION DE L'INFORMATION

3.1 L'administration du site web est tenue de supprimer les critiques, les réactions, les commentaires, les pensées exprimées d'une autre manière, qui contiennent des informations devant être supprimées parce qu'elles violent une loi fédérale ou une décision exécutoire d'une autorité publique. Lors de la suppression, l'administration fait une marque "Supprimé pour violation des règles du site".

3.2 Les copies des pages du site web comportant des critiques, des réactions, des commentaires, des pensées exprimées autrement, faites avant le retrait des mots, des images du site, seront conservées par l'administration pendant 3 (trois) ans en cas de réclamations de parties intéressées.

3.3 L'administration du site web a le droit, à sa seule discrétion, de supprimer toute expression contenant des informations qui devraient être supprimées en tant que violation d'une loi fédérale ou d'une décision d'une autorité publique, en tout ou en partie, qui contient directement de telles informations à supprimer (par exemple, en ne supprimant que la partie de l'expression qui contient des blasphèmes).

3.4 La suppression d'une critique, d'un retour d'information, d'un commentaire ou d'une autre opinion exprimée en tout ou en partie par l'administration du site signifie que la personne qui a publié cette information recevra un avertissement pour violation des règles du site. https://revieweek.fr.

3.5 En cas de double publication d'informations sur le site, dont la publication est interdite par la loi ou une décision de justice (violation des règles du site), l'administration du site a le droit de bloquer indéfiniment l'accès au site à la personne qui l'a publié, sans dédommager cette personne des frais de publicité sur le site ou d'autres pertes, dommages.

3.6 L'administration du site a le droit de proposer à l'utilisateur de changer son avatar ("photo de l'utilisateur") contenant des informations interdites par la loi (par exemple, des appels au vol et au meurtre, des parties du corps dénudées) par un avatar contenant des informations légales. Si un utilisateur refuse d'accepter une telle offre, l'administration du site bloquera indéfiniment l'accès de cet utilisateur au site sans remboursement des coûts de la publicité sur le site ou autres pertes, dommages.

3.7 L'administration du site web a le droit de demander une indemnisation pour les pertes (dommages réels et manque à gagner) subies par la personne qui a affiché des informations en violation de la loi fédérale ou d'une décision d'une autorité publique à la suite de cet affichage.

3.8 L'administration du site web n'est en aucun cas responsable des liens vers des sites web tiers, y compris du contenu de la page à laquelle l'utilisateur de notre site web renvoie.

3.9 Si vous avez des questions concernant la suppression ou la dissimulation temporaire d'informations publiées sur le site web, veuillez nous contacter via votre compte personnel sur le site web ou par courrier électronique : ou par adresse postale : 42-3 Chekistov St., Kaliningrad Oblast, Kaliningrad, 236023.

3.10. L'administration du site web a le droit de demander aux personnes qui le contactent ou qui ont publié des informations sur le site web des documents confirmant leurs propos (par exemple, la confirmation de l'achat de biens auprès de l'organisation au sujet de laquelle l'utilisateur a laissé des commentaires, la disponibilité d'une licence, la décision d'une autorité publique autorisée), ainsi que la justification légale de la demande de suppression/de publication des informations en référence à la norme de la loi fédérale.

4. SUPPRESSION D'INFORMATIONS SANS DÉCISION DE L'AUTORITÉ

Administration du site https://revieweek.fr supprimera du site web les informations suivantes si elles sont découvertes de manière indépendante ou à la demande réglementaire et documentée de toute personne

4.1 Propagande ou agitation incitant à la haine et à l'hostilité sociale, raciale, nationale ou religieuse ; propagande en faveur de la guerre, d'actes violents, de la supériorité sociale, raciale, nationale, religieuse ou linguistique.

4.2 Sur la vie privée, les secrets personnels et familiaux ; le secret de la correspondance, des conversations téléphoniques, des communications postales, télégraphiques et autres.

4.3. exprimer d'une manière indécente qui porte atteinte à la dignité humaine et à la morale publique, un manque de respect manifeste pour la société, l'État, les symboles officiels de la Fédération de Russie, la Constitution de la Fédération de Russie ou les organes exerçant le pouvoir d'État dans la Fédération de Russie.

4.4. contenant des appels à des émeutes de masse, à des activités extrémistes, à la participation à des événements (publics) de masse organisés en violation de l'ordre établi, à des informations trompeuses d'importance publique diffusées sous l'apparence de messages fiables, qui mettent en danger la vie et/ou la santé des citoyens, les biens, la menace de violation massive de l'ordre public et/ou de la sécurité publique ou la menace d'interférence avec le fonctionnement ou la perturbation des installations de maintien de la vie,

4.5 Informations confidentielles dont l'accès est restreint par les lois fédérales. Ces informations comprennent :

4.5.1. secrets d'État

4.5.2. les informations sur les faits, événements et circonstances de la vie privée d'un citoyen qui permettent de l'identifier (données à caractère personnel). En particulier, il est interdit d'afficher sur le site Web https://revieweek.fr les données personnelles de tiers (numéros de téléphone, adresses d'enregistrement au lieu de résidence ou de séjour, adresses e-mail, numéros de carte bancaire, photographies, etc.), les photographies de leurs biens, la correspondance et les négociations de tiers reçues sur des pages personnelles (non professionnelles) ouvertes ou fermées de tiers sur Internet, au cours d'une correspondance privée avec eux, non liée à leurs activités professionnelles, de la part de leurs parents, amis SANS consentement écrit à ce placement par ces tiers. Exception : le numéro de contribuable individuel de l'impôt sur le revenu professionnel (INN), le numéro d'enregistrement principal de l'État d'un entrepreneur individuel (OGRNIP), le nom et le prénom de ces personnes, les dirigeants, les fondateurs, les participants des personnes morales, les personnes habilitées à agir au nom des personnes morales sans procuration ne sont pas traités comme des données personnelles confidentielles. L'administration du site, les personnes enregistrées sur le site peuvent utiliser pour des critiques, des réactions, des commentaires, d'autres expressions d'opinion des données personnelles de tiers dans la mesure où cela n'excède pas la quantité d'informations sur les tiers contenues dans le site. accessible au public public Systèmes d'information, répertoires (par exemple, le Registre d'État unifié des entités juridiques (USRLE), les dossiers des tribunaux, les bases de données de la FSSP de Russie, le DOM.RF, le ministère de l'Intérieur, les répertoires d'adresses et de téléphones)

4.5.3. le secret de l'instruction et le secret judiciaire, les informations sur les personnes à l'égard desquelles, conformément aux lois fédérales du 20.04.1995 n° 45-FZ "Sur la protection de l'État des juges, des agents des forces de l'ordre et des autorités de contrôle" et du 20.08.2004 n° 119-FZ "Sur la protection de l'État des victimes, des témoins et des autres participants aux procédures pénales" et d'autres actes juridiques réglementaires de la FR, les informations sur les mesures de protection de l'État de ces personnes ne sont pas divulguées, si ces informations ne sont pas liées par la législation de la FR.

4.5.4. secrets officiels - informations officielles dont l'accès est restreint par les autorités publiques conformément au code civil de la Fédération de Russie et aux lois fédérales

4.5.5. les informations liées aux activités professionnelles, dont l'accès est restreint conformément à la Constitution de la Fédération de Russie et aux lois fédérales (secret médical, notarial, d'avocat, secret de la correspondance, des conversations téléphoniques, des communications postales, télégraphiques ou autres, etc.) Les informations affichées sur le site, obtenues par des personnes dans l'exercice de leurs fonctions professionnelles ou par des organisations dans l'exercice de certains types d'activités (secret professionnel), ne sont pas susceptibles d'être supprimées du site, sauf si ces personnes sont tenues par les lois fédérales de maintenir la confidentialité de ces informations

4.5.6. secret commercial - informations liées aux activités commerciales, dont l'accès est limité conformément au Code civil de la Fédération de Russie et aux lois fédérales.

4.5.7. des informations sur la nature de l'invention, du modèle d'utilité ou du dessin ou modèle industriel avant leur publication officielle

4.5.8. les informations contenues dans les dossiers personnels des personnes condamnées, ainsi que les informations relatives à l'exécution des actes judiciaires, des actes d'autres organes et fonctionnaires, à l'exception des informations qui sont accessibles au public conformément à la loi fédérale n° 229-FZ du 02.10.2007 "Sur les procédures d'exécution".

4. 6. Justifier ou rendre admissible la violence et/ou la cruauté ou encourager les actes violents contre les personnes ou les animaux. Présenté sous forme d'images ou de descriptions de cruauté, de violence physique et/ou mentale.

4.7. avec des images pornographiques, à caractère pornographique, avec des images de personnes nues, présentées sous forme d'images ou de descriptions de relations sexuelles. Exception : objets de littérature, d'art (cinéma, théâtre, arts visuels, etc.) utilisés ouvertement par des organisations établies par l'autorité publique.

4.8 Sur les méthodes de production, d'utilisation, de culture, de trafic illicite de stupéfiants, de substances psychotropes et de leurs précurseurs.

4.9. sur les moyens de se suicider, avec des appels au suicide. 

4.10. Un média de masse étranger remplissant les fonctions d'un agent étranger et défini conformément à la loi de la Fédération de Russie n° 2124-1 du 27.12.1991 "Sur les médias de masse" et (ou) une entité juridique russe établie par celui-ci sans indication que l'information a été créée et (ou) diffusée par ces entités.

4.11. Justifier une conduite illégale.

4.12. contenant un langage obscène, des images, des comparaisons et des expressions obscènes et offensantes, notamment celles faisant référence au sexe, à la race, à la nationalité, à la profession, à la catégorie sociale, à l'âge, à la langue d'une personne et d'un citoyen, aux symboles officiels de l'État (drapeaux, armoiries, hymnes), aux symboles religieux, aux sites du patrimoine culturel (monuments historiques et culturels) des peuples de la Fédération de Russie et aux sites du patrimoine culturel figurant sur la liste du patrimoine mondial.

4.13. S'exprimer d'une manière indécente qui porte atteinte à l'honneur et à la dignité d'une autre personne.

4.14. Encourager les enfants à commettre des actes qui mettent en danger leur vie et/ou leur santé, y compris l'automutilation, le suicide ou la vie et/ou la santé d'autrui, ou qui visent à inciter ou à impliquer de toute autre manière les enfants dans la commission de tels actes.

4.15. Les enfants peuvent être incités à consommer des stupéfiants, des substances psychotropes et/ou intoxicantes, des produits du tabac, des produits contenant de la nicotine, des produits alcoolisés et contenant de l'alcool, à participer à des jeux d'argent, à se livrer à la prostitution, au vagabondage ou à la mendicité.

4.16. nie les valeurs familiales, encourage les relations sexuelles non traditionnelles et favorise le manque de respect envers les parents et/ou les autres membres de la famille.

4.17. Sur un mineur qui a souffert à la suite d'actes illicites (omissions), y compris les noms, prénoms, patronymes, photos et images vidéo de ce mineur, de ses parents et autres représentants légaux, la date de naissance de ce mineur, les enregistrements audio de sa voix, son lieu de résidence ou de séjour temporaire, son lieu d'étude ou de travail, toute autre information permettant directement ou indirectement d'identifier ce mineur.

4.18. qui évoque la peur, la terreur ou la panique chez les enfants, notamment sous la forme d'une image ou d'une description dégradante d'une mort non violente, d'une maladie, d'un suicide, d'un accident ou d'une catastrophe et (ou) de leurs conséquences.

4.19. contenant des objets de droits d'auteur et (ou) de droits voisins ou des informations nécessaires pour les obtenir en utilisant les réseaux d'information et de télécommunication, y compris l'Internet. Le titulaire du droit d'auteur et/ou des droits voisins a le droit d'envoyer une déclaration concernant la violation du droit d'auteur et/ou des droits voisins (ci-après dénommée "la déclaration") à l'administration du site si ces informations sont publiées sur le site sans son consentement ou sans autre fondement légal. La réclamation peut être envoyée par une personne autorisée par le titulaire des droits conformément à la législation russe. La demande doit contenir des informations sur le titulaire du droit d'auteur ou sur une personne autorisée par le titulaire du droit d'auteur (si la demande est envoyée par une telle personne) (ci-après dénommé le demandeur). Pour une personne physique - nom complet, données du passeport (série et numéro, date de délivrance), coordonnées (numéros de téléphone et (ou) de fax, adresse électronique) ; pour une personne morale - nom, lieu et adresse, coordonnées (numéros de téléphone et (ou) de fax, adresse électronique) ; des informations sur l'objet du droit d'auteur et (ou) des droits voisins, placées sur le site sans l'autorisation du titulaire du droit d'auteur ou d'une autre base juridique ; une indication de la page du site où sont placées les informations contenant l'objet du droit d'auteur et (ou) des droits voisins, ou les informations nécessaires pour les obtenir en utilisant les réseaux d'information et de télécommunications, sans l'autorisation du titulaire du droit d'auteur ou d'une autre base juridique ; l'indication que le titulaire du droit d'auteur est titulaire des droits sur l'objet du droit d'auteur et (ou) des droits voisins, placés sur le site sans l'autorisation du titulaire du droit d'auteur ou sans autre base juridique ; l'indication que le titulaire du droit d'auteur n'a pas l'autorisation de placer des informations contenant l'objet du droit d'auteur et (ou) des droits voisins, ou des informations nécessaires pour les obtenir en utilisant les réseaux d'information et de télécommunications ; le consentement du demandeur au traitement de ses données personnelles (pour un demandeur qui est une personne physique). Si la demande est présentée par une personne habilitée, une copie du document (sous forme écrite ou électronique) attestant de ses pouvoirs est jointe à la demande. En cas de renseignements incomplets, d'inexactitudes ou d'erreurs dans la demande, l'administration a le droit d'envoyer au demandeur un avis de clarification des renseignements fournis dans les 24 (vingt-quatre) heures suivant la réception de la demande. Cette notification peut être envoyée au demandeur une seule fois. Dans un délai de vingt-quatre (24) heures à compter de la réception de cette notification, le demandeur prend des mesures visant à compléter les informations manquantes, à corriger les inexactitudes et les erreurs, et envoie à l'Administration du site les informations clarifiées. Dans un délai de vingt-quatre (24) heures à compter de la date de réception de la demande ou des informations clarifiées par le demandeur, l'administration du site retire ces informations. Exception : Si l'Administration dispose d'éléments confirmant la légalité du placement d'informations contenant l'objet du droit d'auteur et (ou) des droits voisins, ou d'informations nécessaires pour les obtenir en utilisant les réseaux d'information et de télécommunications, l'Administration du site ne peut pas prendre les mesures susmentionnées et est obligée d'envoyer au demandeur un avis avec les preuves pertinentes. Ces règles s'appliquent aussi bien au titulaire du droit qu'au licencié, qui a reçu une licence exclusive pour l'objet du droit d'auteur et/ou des droits voisins.

4.20. la publicité d'un produit dont la publicité est interdite de la manière, au moment ou dans un lieu donnés, si elle est effectuée sous le couvert de la publicité d'un autre produit dont la marque de commerce ou de service est identique ou similaire au point de prêter à confusion à la marque de commerce ou de service du produit dont la publicité est soumise aux exigences et restrictions pertinentes, ainsi que sous le couvert de la publicité du fabricant ou du vendeur de ce produit.

4.21. Adopter une attitude négative envers les personnes qui n'utilisent pas les produits faisant l'objet de la publicité ou condamner ces personnes.

4.22. indiquant que l'objet de la publicité est approuvé par les autorités nationales ou locales ou leurs représentants.

4.23. Démontrer les processus de fumer du tabac ou de consommer des produits contenant de la nicotine ou de consommer des boissons alcoolisées.

4.24. Utilisation d'images du personnel médical et pharmaceutique.

4.25. indiquant que le produit annoncé est fabriqué à partir de tissus embryonnaires humains.

4.26. En faisant référence aux propriétés thérapeutiques, c'est-à-dire à l'effet positif sur l'évolution d'une maladie, de l'objet de la publicité, à l'exception d'une telle référence dans la publicité pour les médicaments, les services médicaux, y compris les méthodes de prévention, de diagnostic, de traitement et de réhabilitation médicale, les dispositifs médicaux.

4.27. Sans informations essentielles sur le produit annoncé, ses conditions d'achat ou d'utilisation, si cela fausse le sens de l'information et induit en erreur les consommateurs de la publicité.

4.28. Sans préciser la valeur de l'objet de la publicité en roubles.

4.29. Afin de protéger les mineurs contre l'abus de leur confiance et leur manque d'expérience, la publicité n'est pas autorisée :

4.29.1. discréditer les parents et les éducateurs et saper la confiance des mineurs à leur égard

4.29.2. encourager les mineurs à persuader leurs parents ou d'autres personnes d'acheter le produit faisant l'objet de la publicité

4.29.3. en créant une perception déformée chez les mineurs du caractère abordable des biens pour les familles de tous niveaux de revenus

4.29.4. donner l'impression aux mineurs que la possession du produit faisant l'objet de la publicité leur donne un avantage sur leurs pairs

4.29.5. la formation d'un complexe d'infériorité chez les mineurs qui ne possèdent pas le produit annoncé

4.29.6. montrer des mineurs dans des situations dangereuses, y compris des situations qui les incitent à commettre des actes qui mettent en danger leur vie et/ou leur santé, notamment en portant atteinte à leur santé

4.29.7. la sous-estimation des compétences requises pour l'utilisation du produit faisant l'objet de la publicité par les mineurs de la tranche d'âge à laquelle le produit est destiné

4.29.8. la formation d'un complexe d'infériorité chez les mineurs en raison de leur manque d'attrait extérieur.

4.30. Faire de la publicité pour des biens dont la fabrication et/ou la vente sont interdites par la loi russe :

4.30.1. les stupéfiants, les substances psychotropes et leurs précurseurs, les plantes contenant des stupéfiants ou des substances psychotropes ou leurs précurseurs et leurs parties contenant des stupéfiants ou des substances psychotropes ou leurs précurseurs ainsi que les nouvelles substances psychoactives potentiellement dangereuses

4.30.2. substances et matières explosives autres que les produits pyrotechniques

4.30.3. les organes et/ou tissus humains comme objets d'achat et de vente

4.30.4. les marchandises soumises à un enregistrement d'État, en l'absence d'un tel enregistrement

4.30.5. les biens soumis à une certification obligatoire ou à une autre confirmation obligatoire de la conformité aux réglementations techniques, en l'absence d'une telle certification ou confirmation de cette conformité, ainsi que les travaux ou services d'évaluation (confirmation) de la conformité, y compris l'acceptation et l'examen des documents requis pour effectuer ces travaux et (ou) services, réalisés par des personnes qui ne sont pas accréditées dans le système national d'accréditation (si une telle accréditation est requise par la législation

4.30.6. les marchandises pour la production et/ou la vente desquelles des licences ou autres autorisations spéciales sont requises, en l'absence de telles autorisations

4.30.7. tabac, produits du tabac, produits du tabac et accessoires pour fumeurs, y compris pipes, narguilés, papier à cigarettes, briquets

4.30.8. медицинские услуги по искусственному прерыванию беременности

4.30.9. les services de préparation et de rédaction des travaux de qualification des diplômés, des rapports scientifiques sur les principaux résultats des travaux de qualification scientifique préparés (mémoires) et d'autres travaux prévus par le système national d'attestation scientifique ou nécessaires aux étudiants pour passer l'attestation intermédiaire ou finale.

4. 31. Évidemment pour l'administration du siteL'administration du site web est objectivement limitée dans sa capacité à déterminer la véracité des informations publiées sur le site par ses visiteurs. L'administration du site est objectivement limitée dans sa capacité à déterminer la fiabilité des informations postées sur le site par ses visiteurs. En outre, l'imposition d'un tel contrôle à l'administration du site constituerait une dérogation aux garanties constitutionnelles de la liberté d'expression - l'administration est clairement tenue de supprimer les informations diffamatoires, si leur manque de fiabilité est incontestable (en particulier, n'est pas établi par une décision de justice), et donc, dans de tels cas, avant une décision de justice, l'administration du site ne peut pas être tenue responsable du refus de supprimer les informations pertinentes du site (point 4.1 de la Décision de la Cour constitutionnelle de la Fédération de Russie du 9 juillet 2013 n° 18-P " Sur l'affaire relative à la vérification de la constitutionnalité des dispositions de l'article 152(1), 5 et 6 du Code civil de la Fédération de Russie en lien avec la plainte du citoyen E.V. Krylov ".).

5. SUPPRESSION D'INFORMATIONS SUR LA BASE D'UNE DÉCISION DE L'AUTORITÉ

5.1 Administration du site https://revieweek.fr est obligé de retirer du site web toute information énumérée dans la section précédente sur la base d'une décision juridiquement exécutoire d'une autorité publique de la Fédération de Russie.

5.2 La décision juridiquement contraignante pertinente d'une autorité publique est communiquée à l'administration du site par la personne intéressée par la suppression de l'information. Si l'administration du site a pris part à la procédure devant une autorité publique, sa connaissance de la décision de cette autorité publique est implicite, aucune documentation distincte de la décision n'est requise pour elle.

6. INFORMATIONS DIFFAMATOIRES

6.1 Un citoyen a le droit d'exiger la réfutation en justice d'une information dénigrant son honneur, sa dignité ou sa réputation professionnelle, à moins que la personne qui a diffusé cette information ne prouve qu'elle est vraie. La protection de l'honneur, de la dignité et de la réputation commerciale d'un citoyen après sa mort est autorisée à la demande des personnes concernées.

6.2 Si la personne qui a diffusé une information fausse sur un citoyen ou une information portant atteinte à l'honneur, à la dignité ou à la réputation commerciale d'un citoyen ne peut être identifiée, le citoyen à l'égard duquel cette information a été diffusée a le droit de demander au tribunal de reconnaître l'information diffusée comme fausse.

6.3 Les règles relatives à la protection de la réputation d'un citoyen s'appliquent également à la protection de la réputation d'une personne morale.

6.4 La protection judiciaire de l'honneur, de la dignité et de la réputation commerciale d'une personne à l'égard de laquelle des informations diffamatoires ont été diffusées n'est pas exclue également dans les cas où la personne qui a diffusé ces informations ne peut être identifiée (par exemple, lorsque des lettres anonymes sont envoyées à des citoyens et à des organisations ou que des informations sont diffusées sur Internet par une personne qui ne peut être identifiée). Conformément à l'article 152, paragraphe 6, du Code civil de la Fédération de Russie, le tribunal peut, à la demande de la personne concernée, déclarer que les informations diffusées à son sujet sont fausses et diffamatoires.

6.5 Les défendeurs appropriés dans les demandes de protection de l'honneur, de la dignité et de la réputation commerciale sont les auteurs des informations diffamatoires qui ne correspondent pas à la réalité, ainsi que les personnes qui ont diffusé ces informations.

6.6. Sous diffusion Par informations portant atteinte à l'honneur et à la dignité des citoyens ou à la réputation commerciale des citoyens et des personnes morales, on entend la publication de ces informations dans la presse, leur diffusion à la radio et à la télévision, leur présentation dans des films d'actualité et d'autres moyens de communication de masse, leur diffusion sur Internet et par d'autres moyens de télécommunication, leur mention dans des références professionnelles, des déclarations publiques, des déclarations adressées à des fonctionnaires, ou leur communication sous quelque forme que ce soit, y compris verbalement, à au moins une personne. La communication de ces informations à la personne qu'elles concernent ne peut être considérée comme une diffusion si la personne qui les a fournies a pris des mesures de confidentialité suffisantes pour éviter qu'elles ne soient connues des tiers.

6.7. Inapproprié Les informations sont des déclarations de faits ou d'événements qui n'ont pas eu lieu en réalité à l'époque à laquelle l'information contestée se rapporte. Les informations contenues dans les décisions et sentences judiciaires, les décisions d'enquête préalable au procès et les autres documents de procédure ou autres documents officiels pour lesquels d'autres procédures légales établies par la loi prévoient des appels et des contestations ne peuvent être considérées comme fausses.

6.8. DiffamatoireSont notamment considérées comme des informations les allégations selon lesquelles un citoyen ou une personne morale a violé la loi en vigueur, a commis un acte déloyal, a eu un comportement inapproprié, contraire à l'éthique dans la vie personnelle, publique ou politique, a agi de mauvaise foi dans les activités de production et commerciales, a violé l'éthique des affaires ou les coutumes du chiffre d'affaires, ce qui porte atteinte à l'honneur et à la dignité d'un citoyen ou à la réputation commerciale d'un citoyen ou d'une personne morale.

6.9. distinguer entre les deux :

  • Les allégations factuelles qui ont eu lieu et dont on peut vérifier la véracité,
  • les jugements de valeur, les opinions, les croyances qui ne font pas l'objet d'une protection judiciaire en vertu de l'article 152 du code civil russe car, étant l'expression des opinions et des vues subjectives du défendeur, ils ne peuvent pas être confrontés à la réalité.
Plan du site